Uei Paesano (un bond de 60 ans en arrière)

Uei paesano, uei uei uei paesano

Uei paesano come stà?

L’italia è piccolina, c’è gente in quantità

E questa è la rovina che non si può campar’

Ogni uno vuole andare al’estero si sa

Per guadagnare del pane per babbo e per mamma

E lascia la famiglia, di casa se ne và

Guadagna il pane e si va perder’ la felicità

Uei paesano, uei uei uei paesano

Lei sa che quel che dico è verità

Lassa perde’ via del mondo vede un tipo che è italiano

Vada stringerli la mano, ci sa in cuor’ che cosa già

E dica

Uei paesano, uei uei uei paesano

Uei paesano come sta?

Inchiostro carta e penna carissima mammà

Io qui sto molto bene, non ti preocupar

E tu dimmi come stai e come sta papà

Ti prego di risponder’ e non mi fai aspettar

E aspetta aspetta un giorno una lettera ci stà

E una sorella dice che non c’è piu mammà

E dica

Uei paesano, uei uei uei paesano

Uei paesano come stà?

Ma lei è forse piemontesse, lombardo, genovese

È veneto, o giuliano, friulentino, emiliano

Dalle marche o pur’ toscano, forse unbro mio paesano

Dal abruzzo, dalla materna quella nostra roma eterna

È di napoli, pugliese, forse sardo o calabrese,

Luccano, siciliano

Cosa importa, è italiano !

E se è italiano basta già !

Perché italia è tutta bella

E anche questo è verità

Senza alcuna distinzione

Dia la mano e venga qua

E dica

Uei paesano uei uei uei paesano

Uei paesano come sta?

Traduction

ohé villageois, ohé villageois

ohé villageois comment allez-vous?

L’Italie est très petite, il y a des gens en quantité.

Et çà c’est la difficulté que vous ne pouvez même pas y rester.

Tout le monde veut partir aller vivre à l’étranger.

Pour y gagner sa vie et y gagner le pain pour papa et maman.

Il laisse ainsi la famille, s’en va de la maison.

Il va gagner sa vie mais perd le bonheur familial.

ohé villageois, ohé villageois

Vous savez que ce que je dis est vrai.

Il laisse tomber son pays mais dès qu’il voit un gars qui est italien :

Il va lui serrer la main, nous savons que son cœur bat il dit déjà, il dit

ohé villageois, ohé villageois

ohé villageois, comment allez-vous?

Il prend son stylo à encre et le papier pour écrire à sa maman.

Et il lui dit :

Je suis très bien ici, ne te préoccupe pas.

Et toi, dis-moi comment tu vas et comment va papa?

Je te prie de répondre ‘et ne me fais pas attendre.

Et j’attends, j’attends, jusqu’au jour une lettre fini par arriver

Et là c’est une sœur qui dit qu’il n’y a plus Mamman

Allez re-dites avec moi :

ohé villageois, ohé villageois

ohé villageois, comment allez-vous?

Vous êtes peut-être Piemontais, Lombard, Gênois,

Venitien, ou Julian, Frioulan , Emilian,

Des Marques ou même «toscan, peut-être de l’Ombrie, comme moi,

De Abruzzes, de la maternelle ou de notre Rome éternelle

De Naples, des Pouilles, de Sardaigne ou peut-être Calabrais

Lucan, sicilien?

Mais peu importe, vous êtes italien!

Et italien c’est déjà beaucoup!

Parce que l’Italie est vraiment belle

Et çà c’est la vérité

Sans gêne aucune

Donnez-moi la main et venez dire avec moi :

ohé villageois, ohé villageois

ohé  villageois comment allez-vous?

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s